Une lecture informative et fluide

Deux caractéristiques font d'un texte journalistique une bonne lecture : D'un côté ils doivent être agréable à lire, de l'autre ils faut qu'ils soient informatifs. Si ces textes sont, en plus, divertissants ou encouragent à la reflection, c'est encore mieux.

Le format et la longueur des textes journalistiques sont souvent entravés par une mise en page inflexible. Cela implique que de nombreuses informations doivent être transportées de façon économique et variée dans un cadre donné. Différents outils linguistiques peuvent être mis en oeuvre : expressions idiomatiques, mots artistiques, jargon et emprunts. La langue figurée et les figures de styles peuvent également aider à expliquer un sujet complexe de façon imagée. Ces éléments rendent le texte attrayant et facilement compréhensible par ses lecteurs, mais peuvent poser problème lorsqu'ils doivent être traduis dans une autre langue. Les méthaphores sont souvent difficielement traduisibles et doivent être expliquées ou adaptées à la culture de la langue ciblée. Certaines images ne fonctionnement que dans un environnement culturel donné. Les expressions utilisant des parties du corps ont des significations particulièrement différentes selon les cultures, tout comme la même gestuelle a des significations différente selon les pays. Un pouce levé en Allemagne signifie « tout va bien » alors qu'en Italie, le même geste est une insulte obscène.

Libre mais pas complétement...

Les texte journalistiques peuvent être de nature très différentes : Article, glose, reportage sous forme de feuilleton ou interview, le traducteur doit faire preuve de beauoup decréativité pour transmettre le message sans l'altérer. Il est en permanence lié au support pour lequel il traduit : est-ce qu'il traduit pour un quotidien ou hebdomadaire politique ou pour la presse à sensation ? Est-ce que la traduction sera imprimée ou publiée sur un site internet ? Malgré une traduction comparativement plutôt libre, le traducteur ne doit pas altérer la valeur informative et l'effet divestissant du texte journalistique. C'est tout un art ! De ce fait, le traducteur spécialisé devient lui même en partie journaliste.

Plus de 500 traducteurs spécialisés

Les textes journalistiques sont de véritables cornes d'abondance quand il s'agit de leur sujet. C'est pour cette raison que, pour ce type de traductions, nous puisons dans notre base de données, qui recence plus de 500 traducteurs spécialisés. Qu'il s'agisse d'articles médicaux ou économiques, nous avons le traducteur qu'il vous faut. En plus de 50 langues. Nos spécialistes maîtrisent parfaitement le langage courant ainsi que les particularités culturelles et linguistiques de la langue cible et utilisent toujours le ton adéquat pour vos traductions journalistiques.

Nous proposons la traduction de vos :

Vous pourriez également être intéressé par ceci

Localisation

Pour que l'espagnol ne parraisse pas chinois à des Colombiens.

Nous nous assurons que votre message soit receptionné dans le pays ciblé exactement comme vous le souhaitez. Nos traducteurs spécialisés localisent vos textes vers leur langue maternelle et les adaptent aux spécificités linguistiques locales.

Publicité

Mondialisation sans esperanto

L'exactitude lexicale n'est pas la priorité dans le monde de la publicité et du marketing. Ces secteurs accordent une grande importance à la perception

Rédaction

Au début, il y a le texte source

Vous souhaitez toucher un groupe cible (de langue étrangère), mais n'avez pas encore de texte sous la main ? Nous prenons le relais !

Ariadne square
Ariadne Rust, COO
Une communication sans frontières avec Toptranslation

Nous nous réjouissons de gérer vos projets !

Demander un devis clients@toptranslation.com