Italien

Au-delà de « tac, tac, fin »

« Les femmes sont comme les traductions : les belles sont infidèles et les fidèles ne sont pas belles ». Cette citation du philosophe français Gilles Ménage (1613-1692) est bien connue des traducteurs. Ce n'est pas politiquement correct, mais en rapport avec les traductions, Anna Maria Rossi, traductrice diplômée au service d'entreprises internationales depuis 20 ans, ne peut que confirmer ces dires, et en particulier concernant les traductions entre l'allemand et l'italien.

Allemand - Italien : Une simple traduction ne suffit pas

En effet, que ce soit dans le secteur touristique, dans lequel beaucoup de traductions entre l'italien et l'allemand sont effectuées ou qu'il s'agisse des nombreux textes techniques plus formels issus de l'industrie, une simple traduction mot pour mot ne suffit pas, déclare Mme Rossi. En règle générale, il est nécessaire d'ajouter des formulations et des adjectifs en italien qui ne sont pas présents dans le texte allemand d'origine. Il faut souvent allonger les phrases pour obtenir une certaine aisance à la lecture. La traductrice explique : « La langue allemande est bien structurée et précise : tac, tac, fin. En italien, nous avons tendance à utiliser plus de subordonnées et décrivons plus les choses afin de leur donner un côté attrayant et positif. »

« La langue allemande est bien structurée et précise : tac, tac, fin. En italien, nous avons tendance à utiliser plus de subordonnées et décrivons plus les choses afin de leur donner un côté attrayant et positif. »
Anna Maria Rossi

Non pas 16, mais 27 mots

Un exemple : Dans un message allemand, on peut tout à fait trouver la formulation très brève suivante : « Sehr geehrte Kunden, vielen Dank für Ihr Interesse. Bitte beachten Sie nachstehende Mindestmengen für den Versand. » (Chers clients, merci pour l'intérêt que vous nous portez. Veuillez prêter attention aux quantités minimales d'expédition suivantes). On compte 16 mots. En italien, ce n'est pas suffisant pour transporter le même message de manière polie. L'italien a besoin de 27 mots : « La ringraziamo per l’interesse dimostrato nei confronti della nostra azienda. Le ricordiamo che per l’invio dei prodotti in vendita sono previste le seguenti quantità minime. » Une traduction mot à mot ne fonctionnerait pas dans ce cas, explique la pro : « Souvent, une telle formulation peut être perçue comme relativement sévère, froide et impolie. » Toujours d'après Mme Rossi : « C'est pourquoi il faut entièrement défaire les phrases et les reconstruire en italien. »

Un verbe devient verbe et adverbe.

On comprend vite que l'italien a besoin de plus de place que l'allemand. « Les traductions italiennes en moyenne 25 % plus longues que leur textes source allemands » souligne la traductrice. Ce n'est pas uniquement lié à la tendance à faire des phrases plus longues et plus étoffées mentionnée précédemment. Beaucoup de verbes allemands dotés d'un affixe donnent lieu à un verbe plus un adverbe lors de leur traduction vers l'italien. Les verbes « durchlesen » devient « leggere attentamente » (lire entièrement), « (sich etwas) anlesen » signifie « leggere di sfuggita » (prendre connaissance de).

L'italien ne connait pas de « Feierabend »

Les traducteurs profeessionnels disposent d'une sensibilité linguistique, d'une compréhension culturelle et d'une maîtrise appronfondie du vocabulaire. Des outils indispensables pour traduire les réalias, ces mots qui n'existent pas ou pas de façon identique dans les deux cultures et dont la langue ne possèdent pas de désignation. En italien (commen en français d'ailleurs), certains mots allemands n'existent pas avec la même précision et nécessitent donc d'être décris plus longuement, par exemple « Vorfreude » (se réjouir à l'avance), « Feierabend » (la fin d'une journée de travail) ou encore « Fremdschämen » (se sentir gêné pour autrui). En revanche, le mot « confortable » (gemütlich en allemand) a une multitude de traductions possibles en italien : si l'on veut décrire une pièce, on utilisera « accogliente » ou « confertevole », en parlant d'une ambiance, on dira « gradevole » ou « rilassato », et en l'associant à une partie de la journée, par exemple à une soirée, on emploira « piacevole » ou « tranquillo ».

Il en va de même pour le mot allemand « Konzept »

Un autre terme qui demande une grande connaissance de la langue est le mot allemand « Konzept ». Il est souvent instinctivement traduit par « concetto » déclare Mme Rossi, mais ce mot signifie plutôt « terme » ou « signification ». En revanche, le mot italien « strategia » va parfaitement pour la traduction de « Konzept » lorsqu'on a à faire avec une sorte de plan ou une stratégie d'entreprise. Si « Konzept » désigne une esquisse ou un brouillon, on utilisera « malacopia ».

L'italien n'est pas homogène

Les traducteurs professionnels possèdent une forte sensibilité linguistique tout en sachant exactement d'où proviennent les textes à traduire. L'italien n'est pas entièrement homogène Dans le canton suisse de Tessin, dans lequel l'italien est la langue officielle, on trouve écrit dans les supermarchés : « Pomodori in azione ! » C'est à dire : « Tomates en promotion ! ». Mais si un Italien venue d'Italie voyait cet écriteau dans le supermarché, il serait très certainement surpris. Car il comprendrait le message suivant : « Tomates en mouvement ! »

Anna maria square

Anna Maria Rossi

Traductrice professionnelle

Après un master en littérature anglaise et allemande, Anna Maria Rossi a passé un examen d'état de traduction en Allemagne. Outre son activité de traductrice, elle a longtemps œuvré au sein d'entreprises allemandes et italiennes. Elle traduit depuis 20 ans de l'allemand, de l'anglais et du français vers sa langue maternelle, l'ialien.

Vous pourriez également être intéressé par ceci

Nos langues

Une communication professionnelle en 53 langues

Nous vous aidons à parler la langue de vos clients et garantissons la bonne compréhension de votre message - dans 53 langues.

Français

Pouvez-vous rester poli s'il-vous-plaît ?

Les Français vouent un immense respect à leur langue. Ce n'est pas pour rien que le pays entretient une institution comme l'Académie Française, une assemblée d'intellectuels chargée de veiller sur l'usage et l'enrichissement de la langue.

Portugais

Quel portugais ?

A priori, le portugais est une langue parlée dans un pays relativement petit situé sur la côte ouest de la péninsule ibérique. Oui, mais de loin pas uniquement au Portugual.

Ariadne square
Ariadne Rust, COO
Une communication sans frontières avec Toptranslation

Nous nous réjouissons de gérer vos projets !

Demander un devis clients@toptranslation.com