Français

Pouvez-vous rester poli s'il-vous-plaît ?

Les Français vouent un immense respect à leur langue. Ce n'est pas pour rien que le pays entretient une institution comme l'Académie française, une assemblée d'intellectuels chargée de veiller sur l'usage et l'enrichissement de la langue. Ou encore la « Loi relative à l’emploi de la langue française », qui régit l'utilisation de la langue française dans les lieux publics. Les radios sont tenues de passer un certain pourcentage de chanson en français et les slogans publicitaires doivent être traduits en français. Par conséquent : Beaucoup de mot anglais, entrés dans le langage courant en allemand, ont un équivalent en français. Ainsi pour « e-mail » on trouve « courriel », pour « computer » « ordinateur » ou encore « software » qui devient « logiciel ».

Le tutoiement dans les publicités françaises est exceptionnel.

Pour le traducteur professionnel parisien Salim Malik, cet usage confiant de la langue et l'évincement des anglicismes qui en découle est l'un des défis qu'il rencontre quotidiennement lors de la traduction de l'allemand vers le français. En voici un autre : Le français est souvent plus poli que l'allemand. « Le tutoiement est quasi absent dans les textes publicitaires français. Les clients préfèrent être apostrophés avec la forme plus polie "vous". Un message destiné à un public exclusivement jeune pourrait constituer une exception. » Parallèlement, le français a un côté romantique, une touche émotionnelle, est même parfois emphatique - dans les discours notamment. De telles tonalités doivent être formulées de façon un peu plus neutre en allemand.

« Le tutoiement est quasi absent dans les textes publicitaires français. Les clients préfèrent être apostrophé avec la forme plus polie "vous". »
Salim Malik

Exprimer pleinement les formulations comprimées

Les traducteurs professionnels ont besoin d'une compréhension appronfondie de la langue, car les phrases allemandes sont souvent très comprimées par des mots-valise. Les formulations françaises équivalentes sont souvent bien plus étoffée. M. Malik prend un exemple : « Un seul mot comme "Wirtschaftszweige" se traduit en français par tout un groupe de mots "les différentes branches d’activités économiques" ». De nombreuses traductions françaises de textes allemands gagnent ainsi en longueur, ce qui peut poser problème dans des cadres de texte préexistants dans lesquels l'espace est limité. Il n'y a pas de solution miracle, même si des constructions de phrases astucieuses peuvent parfois aider. Salim Malik explique : « Le français a tendance à formuler les choses de manière exacte, de clarifier les significations. Quand il n'y a pas d'autre choix, il faut travailler avec des mots clés ou des abréviations ».

Char ou voiture ?

Une compréhension approfondie des termes ainsi qu'une vaste maîtrise du vocabulaire sont essentielles pour la traduction du français vers l'allemand ou de l'allemand vers le français. Le français est plurilingue On trouve par exemple des variantes québécoises aux mots français qui montrent la forte proximité avec l'anglais : la voiture se dit « char » au Canada (ressemble à « car » en anglais) et, inversement, celui-ci signifie « tank » en France. De plus : La chaîne de fastfood « Kentucky Fried Chicken » garde le même nom en France. Mais les Québécois préfèrent traduire : On ira ainsi manger au « Poulet Frit du Kentucky ».

Une myriade de pièges linguistiques - sans oublier le français suisse.

Inutile de devoir changer de continent pour rencontrer des « faux amis » en français. Les traducteurs professionnels sont contraints de faire particulièrement attention aux glissements de sens que l'on peut trouver dans le français en Suisse. « En Suisse, le mot "comprimés" se dit "tablettes". Mais en France, ce terme désigne la boîte entière de comprimés explique le traducteur. Le mot "comprimé" désigne dans ce cas une seule dose du médicament », continue Malik.

Beaucoup d'échanges et de hautes exigences pour les traducteurs

Les pièges et faux-amis sont donc nombreux dans la traduction du français vers l'allemand. C'est pourquoi nous faisons appel à de véritables professionnels. Qu'importe s'il s'agit d'un secteur économique comme celui des techniques de l'information, du domaine médical ou touristique ou d'un échange culturel sous forme de film ou de littérature ou encore de documents politiques ou juridiques. La demande est bien là et les exigences en matière de traduction sont élevées. Pas seulement à l'Académie française !

Salim square

Salim Malik

Traducteur professionnel

Salim Malik est bilingue, a grandi à Cologne et Paris et travaille depuis 5 ans en tant que traducteur professionnel pour la combinaison allemand-français.

Vous pourriez également être intéressé par ceci

Nos langues

Une communication professionnelle en 53 langues

Nous vous aidons à parler la langue de vos clients et garantissons la bonne compréhension de votre message - dans 53 langues.

Anglais

La brièveté rencontre l'exactitude

Les personnes qui traduisent de l'allemand vers l'anglais ou inversement remarquent vite qu'ils travaillent non seulement avec des langues très différentes, mais mais aussi avec des textes de longueurs très distinctes.

Italien

Au-delà de « tac, tac, fin »

Les traducteurs professionnels doivent possèder une forte sensibilité linguistique et connaître exactement l'origine des lecteurs auxquels sont destinés les textes à traduire. L'italien n'est pas forcément le même partout.

Ariadne square
Ariadne Rust, COO
Une communication sans frontières avec Toptranslation

Nous nous réjouissons de gérer vos projets !

Demander un devis clients@toptranslation.com